Balance commerciale

La balance commerciale d'un pays est l'élément de comptabilité nationale qui répertorie et résume ses exportations et importations de biens, et de services marchands.


Catégories :

Comptabilité nationale - Comptabilité

Définitions :

  • balance of trade / trade balance balanza comercial (source : moc.gov)
Les dix principaux pays pour le commerce international

La balance commerciale d'un pays est l'élément de comptabilité nationale qui répertorie et résume ses exportations et importations de biens, et de services marchands (on parle de la balance des biens et services). Cependant, dans certaines nomenclatures, dont la comptabilité nationale française[1], le terme de balance commerciale est limité aux échanges de biens, hors services.

Les biens et services marchands peuvent comprendre : biens manufacturés, matières premières, produits agricoles (tous inclus dans la balance commerciale), voyages et transport, tourisme, prestations de sociétés de service et de conseil, (quelquefois exclus), …

Le solde de la balance commerciale est la différence entre les valeurs des exportations et des importations de biens et de services. Une balance commerciale positive veut dire que le pays exporte plus de biens et services qu'il n'en importe : on parle alors d'«excédent commercial» ou de «balance excédentaire». Lorsqu'elle est négative, on parle de «déficit commercial».

Un échange commercial est mutuellement profitable aux partenaires, et implique un enrichissement pour les deux ; les mots «excédent» et «déficit» sont par conséquent inappropriés étant donné qu'ils sous-entendent respectivement un enrichissement et un appauvrissement. Ils sont apparus dans le cadre du mercantilisme, doctrine selon laquelle il est préférable d'exporter des biens (acquisition de monnaie contre des biens) plutôt que d'en importer[2]. Ils ont subsisté par tradition et par persistance de la doctrine mercantilisme (surtout via le keynésianisme).

Si ni l'excédent ni le déficit commercial ne sont dangereux pour une économie nationale, ils peuvent cependant être le signe et la causes d'autres problèmes économiques (en cas de déficit : faiblesse de l'industrie, sur-évaluation de la monnaie facilitant les biens importés comparé à la production autochtone ; ou, inversement en cas d'excédent, sous-consommation ou sous-évaluation de la monnaie permettant aux étrangers d'acheter à bas prix l'outil industriel du pays).

Pour évaluer la situation d'un pays comparé au reste du monde (évolution de l'épargne et de l'endettement, part de capital détenue par l'étranger ou au contraire à l'étranger, ... ), la balance commerciale ne suffit pas : elle est une composante de la balance courante, elle-même partie de la balance des paiements. Ainsi par exemple un pays particulièrement touristique peut avoir une balance commerciale déficitaire et une balance courante positive (si les dépenses des touristes payent plus que l'excès d'importations sur les exportations).

Données

Balance commerciale de la France

Article détaillé : Échanges extérieurs de la France.

Le déficit commercial de la France a atteint le record historique de 39, 171 milliards d'euros en 2007, soit près de 11 milliards d'euros de plus que les 28, 238 milliards d'euros enregistrés en 2006, déjà sans précédent[3].

2009 est la sixième année consécutive de déficit des échanges commerciaux français. Le dernier excédent remonte à 2003 (+ 1, 143 milliard d'euros).

La crise amorcée en fin d'année 2007 a entraîné une légère réduction du déficit commercial, ce qui n'a pas empêché de voir le commerce extérieur dépasser désormais pour 2008 les 57 milliards d'euros (57, 482 milliards exactement) et 43, 03 milliards d'euros en 2009. [4]

Balance commerciale de l'Allemagne

L'Allemagne enregistre depuis le début des années 2000 un excédent commercial particulièrement important : il était de 162 milliards d'euros sur douze mois entre décembre 2005 et novembre 2006[5].

Analyse de la balance commerciale

Les facteurs qui peuvent influencer la balance commerciale sont les suivants :

La mesure de la balance commerciale peut être problématique, cela est dû à la difficulté de l'enregistrement de la totalité des données commerciales. Une illustration de ce problème est la suivante : lorsque la totalité des déficits et excédents commerciaux sont additionnés, il apparaît que le monde enregistre un excédent commercial avec lui-même, de quelques points. Cela ne peut être le cas, car la totalité des transactions correspondent soit à un crédit soit à un débit dans le compte de chaque pays et doivent par conséquent s'équilibrer. Une explication à ce phénomène peut résider dans les transactions pour laver l'argent sale, ou d'autres problèmes toujours.

Notes et références

  1. site de l'INSEE
  2. les premiers mercantilistes mesuraient la richesse d'un pays à la quantité d'or (ou d'une façon plus générale de monnaie) qu'il détenait ; leurs successeurs, quoique reconnaissant que les denrées et autres biens avaient tout autant de valeur que la monnaie, donnaient cependant la prédilection à l'industrie nationale, par conséquent continuaient à préférer l'exportation de biens transformés (de plus grande valeur que les matières premières)
  3. France : déficit commercial record de 39, 17 milliards d'euros en 2007, Le Monde, 8 février 2008 (Selon les Douanes)
  4. France : La crise entraîne une légère réduction du déficit commercial, Les Echos, 9 janvier 2009 (Selon les Douanes)
  5. Calcul effectué à partir des données mensuelles apportées par l'INSEE.

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Google Images :



"la balance commerciale"

L'image ci-contre est extraite du site dessins2presse.com

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (650 × 607 - 68 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : balance - commerciale - biens - commercial - déficit - milliards - pays - excédent - euros - services - nationale - monnaie - france - exportations - échanges - importations - parle - cependant - valeurs - conséquent -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Balance_commerciale.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu