Logistique

La logistique est l'activité qui a pour objet de gérer les flux physiques d'une organisation, mettant ainsi à disposition des ressources correspondant aux besoins, aux conditions économiques...


Catégories :

Logistique - Transport - Recherche opérationnelle

Définitions :

  • (Logistics)  : Ensemble des opérations qui permette de mettre à disposition le bon produit au bon moment au bon lieu à moindre cout. (source : run-supplychain)
  • Ensemble des opérations et des supports nécessaires à la gestion des flux physiques, financiers et d'information sur la totalité de la chaîne de l'offre (ou de la communication). (source : lexicom.free)

La logistique est l'activité qui a pour objet de gérer les flux physiques d'une organisation, mettant ainsi à disposition des ressources correspondant aux besoins, aux conditions économiques et pour une qualité de service déterminée, dans des conditions de sécurité et de sûreté satisfaisantes.
La logistique représente par conséquent la totalité des activités qui permettent de mettre à disposition la bonne quantité de produits à moindre coût au moment ainsi qu'à l'endroit où une demande existe.

Enjeux de la logistique

La fonction logistique est une fonction de management. Elle gère les flux physiques et doit donc évaluer les flux d'informations associés qui sont immatériels. La logistique cherche à perfectionner les synergies et la flexibilité par l'organisation des ressources et par conséquent la réactivité industrielle. La fonction logistique entretient par conséquent des liens particulièrement forts avec le service responsable du système d'information de l'entreprise. Ces liens sont si forts, que de nombreux concepts relatifs à l'analyse du dispositif d'information peuvent être repris par la logistique. Il reste que la logistique traite de flux physiques et donc des moyens pour les évaluer et les perfectionner au niveau quantitatif comme qualitatif (par la gestion de la qualité). La logistique est au centre ainsi qu'aux extrémités de la production co-responsable auprès de l'ensemble des services de la qualité des flux physiques.

La logistique a pour objet de satisfaire la demande de flux physiques (matières, transport, emballage, stock…), et en accord avec le responsable de l'urbanisation du dispositif d'information, des flux d'informations associés (notion de traçabilité). Elle est co-responsable de la gestion de la chaîne logistique des moyens qui permettent d'atteindre cet objectif (matériels, machines…) et mobilise avec l'aide des autres services des ressources (humaines et financières) pour y parvenir. En effet, la logistique au sens large peut être reconnue comme l'outil servant à réaliser la production initiée par le service marketing/vente et est donc au centre des négociations du processus métier. La logistique est gérée par les logisticiens. Par extension, un logisticien peut être une personne morale, le prestataire en logistique. Plus que de logisticien, on parle de plus en plus de supply chain manager. Cet anglicisme regroupe les métiers de gestion de la chaine d'approvisionnement : prévisionniste, planificateur, responsable des transports, déployeur... La fonction logistique gère directement les flux matières et indirectement les flux associés immatériels : flux d'informations et flux financiers. Les flux matières sont fréquemment subdivisés arbitrairement comme : "amonts" (de la production à l'entrepôt)  ; "avals" (de l'entrepôt à la consommation)  ; "retours" le flux retours (reverse logistics) (du consommateur au recycleur ou destructeur ou bien du consommateur au producteur).

Source, gestion et acteurs de la logistique

pour l'étude des origines du terme logistique, voir : Histoire de la logistique.
pour l'étude des indicateurs utiles en logistiques, voir : Gestion de la chaîne logistique.
pour l'étude de l'impact de la structure d'entreprise sur les flux, voir : Structure physique.
pour l'étude des acteurs de la logistique, voir : Conseil en logistique.

Les activités de la logistique

Les activités par situation dans le processus de production

En amont

Les activités amonts comprennent :

En aval

Les activités avals comprennent :

En retour

On entend par logistique retour ou Reverse Logistics, la gestion de l'acheminement de marchandises, le plus souvent hors d'usage, du point de fabrication (en l'occurrence, le consommateur final) jusqu'au point de réparation, de recyclage ou de destruction définitive et totale.

La gestion des flux retours est potentiellement un marché prometteur, parce qu'elle devrait, d'une part, permettre à terme, de recycler des matières premières de plus en plus rares (donc chères) et d'autre part parce qu'elle est source d'emplois.

Elle représente cependant une dépense supplémentaire, à court terme, pour les entreprises et les particuliers.

Pour les inciter à alimenter ces flux retours, les pouvoirs publics de certains pays, comme la France, ont déjà instauré des taxes :

Dans ces deux cas, ce sont les entreprises qui jouent le rôle du percepteur et qui reversent la taxe à l'état, qu'elles n'aient ou qu'elles n'aient pas répercuté son coût à ses clients ainsi qu'aux consommateurs.

Or, les circuits logistiques et les circuits de recyclage des marchandises et des emballages sont loin, en 2007, d'être parvenus à leur maturité. A titre d'exemple, de nombreux déchets qui auraient donné lieu à tri sélectif seraient malgré tout mixés à l'entrée de certaines centrales thermiques, pour les alimenter avec des mélanges de matières combustibles de qualité conforme aux spécifications des fours. Comme il n'est pas certain que l'ensemble des piles électriques usagées collectées par la distribution soient vraiment traitées par des structures adaptées.

Ce qui revient à dire que les "taxes écologiques" ont au moins et déjà le pouvoir d'alimenter les caisses de l'état, à défaut d'inciter les consommateurs et les industriels à diminuer les quantités d'emballage consommées et de matière détruites.

Les activités par type de service apporté

Les activités par moyens d'exploitation

Les concepts liés à la logistique

Catégories, métiers

  1. Comanufacturing (ou kitting)
  1. Emballage
  2. Suremballage (ou copacking, ou conditionnement à façon)

Selon les voies de communication empruntées

  1. Transport terrestre
    1. Transport routier
    2. Transport ferroviaire
  2. Transport aérien, Transport spatial
  3. Transport maritime
  4. Transport fluvial
  5. Transport multimodal

Selon ce qui est transporté

  1. Transport de marchandises
    1. Transporteur routier de marchandises
    2. Déménageur
  2. Transport de personnes
  3. Transport de fonds
  4. Transport d'objets de correspondance (courriers)  : La Poste
  5. Transport divers

Ressources, moyens et outillages

Notes et références

  1. Code des douanes sur Légifrance http ://www. legifrance. gouv. fr
  2. United Nations Economic Commission for Europe - A. D. R. restructurée en vigueur au 1er janvier 2005 http ://www. unece. org/trans/danger/publi/adr/adr2005/05ContentsF. html
  3. Rapport d'activité 2004-2005 de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments http ://www. ladocumentationfrancaise. fr/rapports-publics/064000098/index. shtml

Voir aussi


Recherche sur Google Images :



"LOGISTIQUE • TRANSPORT"

L'image ci-contre est extraite du site formation-et-cours.com

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (246 × 232 - 22 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : logistique - transport - gestion - flux - activité - stockage - entreprise - marchandises - service - informations - qualité - matières - emballage - physiques - ressources - management - dispositif - matériels - entrepôt - retours - commande - produits - responsable - système - production - notion - avals - consommateur - mise - point -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Logistique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu