Salaire

Un salaire est une somme d'argent versée à un employé ou à un salarié qui en échange apporte un travail. Le montant du salaire versé dépend du contrat de travail, des augmentations de salaires successives et la règlementation : le Code du travail.


Catégories :

Droit du travail - Économie du travail - Comptabilité nationale - Comptabilité

Définitions :

  • salariat - Régime économique dans lequel le travail de l'ouvrier est rémunéré par un salaire; Ensemble des salariés (source : fr.wiktionary)
  • Salaire brut Somme des rémunérations de l'employée (salaire mensuel, salaire à l'heure, salaire au % du chiffre d'affaires effectif, gratifications, bonus, participation assurance maladie [apprentis], heures supplémentaires, ... ).... (source : futuris)

Un salaire est une somme d'argent versée à un employé ou à un salarié qui en échange apporte un travail[1]. Le montant du salaire versé dépend du contrat de travail, des augmentations de salaires successives et la règlementation : le Code du travail.

Le principe du salaire est d'être versé régulièrement tout au long de la durée du contrat. Son versement peut être effectué par semaine, par trimestre ou, dans le cas le plus commun en France, par mois. On parle alors de salaire mensuel[2]. Le salaire annuel est utilisé pour mesurer de manière plus exacte les revenus d'activité des travailleurs, sur une année civile : en sus des douze mois de salaires, s'il n'y a eu de période de chômage, sont inclus les primes et l'éventuel «treizième mois».

Toujours dans l'idée de comparer, et d'évaluer les revenus, le salaire horaire (ou taux-horaire) est utilisé pour comparer les rémunérations à la tâche des employés dont le temps de travail change, par exemple ceux qui travaillent «à temps plein» et ceux qui travaillent à temps partiel.

Étymologie

Le mot salaire vient du latin salarium ou "salarius" : rétribution en sel, qui avait cours à Rome[3].

Salariat et rémunération du travail

Le salariat n'est qu'une forme parmi d'autres de travail rémunéré, quoiqu'elle soit devenue prépondérante depuis la révolution industrielle[4].

Les autres rémunérations du travail sont :

Individualisation des salaires des cadres

Composantes du salaire

Le salaire peut comporter

La rémunération d'un salarié dépend de sa qualification et de son niveau hiérarchique.

Salaire net réel

Le salaire net réel mesure le pouvoir d'achat effectif du salaire net nominal (voir Valeur nominale et valeur réelle) [4].

On le mesure en divisant le salaire nominal par le niveau des prix : salaire∼reel = \frac{salaire∼nominal}{indice∼des∼prix}

L'évolution du salaire net réel dépend par conséquent de l'augmentation du salaire nominal et de la hausse des prix

Salaire brut et salaire net

Article détaillé : Cotisations sociales.

Dans la législation française, une partie du salaire est touchée directement par le salarié[4], une autre partie est consacrée aux dispositifs de solidarité, qui sont principalement l'épargne retraite, l'assurance chômage et l'assurance maladie.

De façon plus détaillée, il existe aussi des cotisations maternité, veuvage, prévoyance (maladies longues), accidents du travail...  ; bref, toutes sortes de cotisations conçues pour alimenter des caisses (établissements publics, privés, ou mixtes) qui se chargent de redistribuer les indemnités selon les besoins des travailleurs concernés par un accident, une maternité, l'âge de la retraite, etc. En France, l'Assedic est une caisse d'assurance chômage[4].

Le salaire brut est le salaire avant soustraction de ces taxes. Le salaire net est le salaire après soustraction. On nomme aussi salaire différé la totalité de ces cotisations sociales. On nomme aussi retenues ces cotisations.

Improprement, on nomme ces prélèvements «charges» : cette expression n'est pas un terme comptable. Elle provient d'une vision réduite du salaire qui consiste à observer que le salaire brut est comme ponctionné, d'où l'idée de charges. L'usage d'une telle expression semble vouloir se donner un objectif et faire comprendre : «réduction des charges».

Ces cotisations sociales donnent l'illusion d'une répartition des cotisations entre l'employeur et le salarié. En réalité ces cotisations sont toutes salariales (dans la mesure où elles sont calculées en proportion du salaire et font partie du coût salarial pour l'employeur). L'employeur ne les verse qu'en contrepartie d'un travail.

Elles sont la base du dispositif de solidarité nationale.

Salaire minimal, dit "salaire minimum"

Article détaillé : Salaire minimum.

En France, à peu près 15 % des salariés sont payés au "salaire minimum" (salaire minimal), le SMIC, ce qui forme une proportion record comparé aux autres pays.

Le niveau du salaire minimal français est fixé par le gouvernement, a contrario d'autres pays européens comme l'Allemagne (fixé par les branches professionnelles, il n'existe pas de salaire minimal en Allemagne ; les employeurs qui traitent avec les syndicats ont l'obligation de payer les salaires fixés dans un traité des tarifs ; par contre il y a énormément d'employeurs qui ne traitent pas avec les syndicats, par conséquent pas de salaire minimal ; l'organisation centrale des syndicats en Allemagne (DGB) demande depuis des années un salaire minimal : la page du DGB pour la demande du salaire minimal) ou le Royaume-Uni ( (en) Low pay commission)  ; le gouvernement peut faire face à des contraintes électorales. Le niveau du SMIC est jugé «trop élevé», et il génèrerait du chômage, selon l'OCDE[5].


Syntaxe et sémantique

"Minimal est l'adjectif qualifiant ce qui forme un minimum. L'expression "salaire minimum" est critiquée par certains linguistes selon lesquels elle présente le défaut de juxtaposer deux substantifs (le salaire et le minimum) sur le modèle anglophone. Les formulations irréprochables seraient ici "minimum salarial" ou "salaire minimal". Mais ces expressions correctes n'ont pas cours, et le mauvais usage s'est installé.

Revenus extra-salariaux

Pour être particulièrement exact, il convient quelquefois d'ajouter au salaire la part de revenu induite par le contrat de travail ainsi qu'à la charge de l'employeur. On peut citer à titre d'exemple :

Selon les pays

Salaires en France

Article détaillé : Salaire en France.

Théorie marxiste du salaire

Selon Karl Marx, «C'est le salariat qui est l'organisation bourgeoise aujourd'hui existante du travail. Sans lui, point de capital, point de bourgeoisie, point de société bourgeoise». Le communisme a pour but de supprimer le dispositif capitaliste qui est basé sur le profit et le salariat, reconnu comme étant la base de l'exploitation et de l'aliénation du prolétariat. À noter cependant que les pays déclarant s'inspirer de sa doctrine ont en fait fortement développé le salariat, (et ce, sans avoir une organisation directive bourgeoise au sens capitaliste du terme).

Rémunérer le travail aboutit à le subordonner aux lois du commerce (marché du travail).

Notes et références

  1. (fr) Le jeu des salaires sur www. lafinancepourtous. com. Consulté le 16 octobre2010.
  2. (fr) Lorsque un salaire doit-il être versé ? sur prudhommesisere. free. fr. Consulté le 16 octobre2010.
  3. (fr) L'origine du mot Salaire sur www. lejustesalaire. com. Consulté le 16 octobre 2010.
  4. (fr) SalaireT sur brises. org. Consulté le 16 octobre2010.
  5. étude économique de la France, OCDE, 2005

Voir aussi

Liens externes


Recherche sur Google Images :



"faveur des salaires"

L'image ci-contre est extraite du site obstinee.mariesoleil.ch

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (448 × 340 - 29 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : salaire - travail - minimal - france - cotisations - partie - employeur - minimum - augmentations - net - pays - salarié - rémunérations - salariat - niveau - nominal - prix - selon - contrat - revenus - chômage - fixés - réel - sociales - charges - expression - consulté -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Salaire.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu