Service

Un service est une production économique qui «se définit principalement par la mise à disposition d'une capacité technique ou intellectuelle» et non par la fourniture d'un bien tangible à un client.



Catégories :

Service

Définitions :

  • consommateurs : Service dédié aux clients/consommateurs d'une entreprise. Ce service répond surtout aux questions des consommateurs sur un produit ou un service. (source : callone)

Un service est une production économique qui «se définit principalement par la mise à disposition d'une capacité technique ou intellectuelle»[1] et non par la fourniture d'un bien tangible à un client. Ainsi, la production de services ne se fait pas au moyen d'usines, et la consommation de biens intermédiaires est plus réduite que dans le secteur secondaire.

En ce sens, un coiffeur, un cabinet d'avocat, un hôpital, un restaurant, un commerce, une entreprise de transport ou une banque ne produisent pas des biens mais des services.

Le secteur des services est le plus souvent dénommé «secteur tertiaire».

On peut distinguer les services marchands, qui sont aisément monnayables, et les services non marchands, qui répondent à la définition de bien public et dont la production est régulée ou réalisée par l'État.

Champ d'activité

Article détaillé : Secteur tertiaire.

Secteur non marchand

Article détaillé : Services non marchands.


Secteur marchand

Article détaillé : Biens et services marchands.
  • Télécommunications ;
  • Transports et logistique ;
  • Recherche ;
  • etc.

Importance de ce secteur économique

Dans les pays développés les plus tertiarisés (on parle quelquefois d'«économie post-industrielle»), les services représentent jusqu'à 70 % de la production nationale (PIB) et sont devenus leur principal moteur de croissance économique.

Cette évolution peut cependant être un peu relativisée par le fait que les entreprises industrielles externalisent une partie de leur processus de production en faisant appel à des prestataires qui sont classés dans les entreprises de services mais qui participent à la production industrielle.

Les services génèrent une grande partie du capital immatériel des entreprises.

Services et développement durable

Enjeux de développement durable

L'économie des services comporte des enjeux énormes de développement durable. [2]

Les services sont-ils immatériels ?

Selon Jean Gadrey, pour construire une économie écologique des services, il faut en premier lieu s'intéresser aux bilans écologiques complets de ces activités. Il apparaît tandis que l'immatérialité quelquefois supposée des services est un mythe. [3] Toujours selon le même auteur, l'activité de services comporte des externalités environnementales importantes qui auraient besoin d'être internalisées.

Un exemple d'enjeu dans le secteur des services est constitué par la dématérialisation, qui se fait parfois dans un objectif de développement durable. La dématérialisation permettrait ainsi d'économiser du papier, ou alors de passer au zéro papier. Dans les projets de dématérialisation, on utilise massivement des services. Mais établir le bilan global d'une dématérialisation n'est pas aisé ! La dématérialisation agit sur les flux de gestion entre partenaires, pas sur la qualité environnementale des biens vendus.

Enjeux environnementaux

Les enjeux environnementaux concernent la pression environnementale et la contribution des services à l'émission de gaz à effet de serre.

Certains services sont émetteurs directs (transports, logistique), d'autres sont émetteurs indirects de gaz à effet de serre.

Enjeux sociaux

Les enjeux sociaux sont aussi importants :

Relations entre les entreprises de services et leurs parties prenantes

Une partie des services est constituée par les sociétés de conseil et les sociétés informatiques qui délivrent des prestations de service aux entreprises de l'industrie (ou d'autres entreprises de services).

En réalité, une très faible partie de l'activité des sociétés de conseil s'est orientée vers du conseil en développement durable. Pour les entreprises qui font du conseil en développement durable, toujours faut-il que ce concept ne soit pas déformé (voir limites et dérives du concept de développement durable), et que l'entreprise cliente considère le développement durable comme quelque chose de stratégique. La recherche du profit à court terme éclipse trop fréquemment les questions de fond.

Pour les SSII, la durabilité est fréquemment vue exclusivement sous l'angle du recyclage des équipements informatiques, pas sous l'angle de la gestion. On notera que la durée de vie des matériels et des matériels et logiciels est particulièrement courte en informatique. D'autre part, il existe de gros problèmes de compatibilité et d'interopérabilité entre dispositifs.

En réalité, les enjeux du développement durable sont porteurs de nouveaux modèles économiques, et les sociétés de conseil et les sociétés informatiques n'ont pas réellement revu leur modèle d'entreprise selon ces enjeux. Selon Jean-Louis Lequeux [6], tandis que le Business Model "classique" se vit à deux (l'acheteur, le vendeur), les modèles durables et éthiques se conjuguent à trois. Dans un cas comme l'autre, les deux parties reconnaissent à la fois l'existence, ou plutôt le droit à l'existence et le droit au respect d'une troisième partie :

Le business model doit tenir compte des attentes des parties prenantes.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : service - durable - entreprise - développement - secteur - partie - enjeux - production - marchands - conseil - économie - informatiques - dématérialisation - sociétés - économique - biens - activité - selon - jean - environnementales - émission - gaz - effet - serre -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Services_(%C3%A9conomie).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu